Canyoning et rafting : Deux activités à découvrir en montagne

Parlons de ces sports et de ces loisirs tout aussi ludiques et amusants qui nécessitent une préparation physique assez drastique. Actuellement, bon nombre de gens s’intéressent au canyoning et au rafting. La curiosité que réveille ces disciplines à sensations fortes nous pousse à en apprendre plus et à les essayer.

Le canyoning : une activité ouverte au public

Appelé aussi descente de canyon, le canyoning est une activité sportive qui semble être réservée uniquement aux professionnels. Détrompez-vous, les simples amateurs peuvent être servis. L’objectif est de descendre l’eau d’une rivière en nage ou à pied. La descente se fait progressivement en suivant le cours d’eau. Il faudrait donc non seulement cibler les meilleurs endroits propices au canyoning qui se trouvent en hauteur, et aussi être bien équipé. Il ne suffit pas d’avoir les matériels, mais il faut surtout maîtriser les techniques afin de pouvoir le pratiquer en toute sécurité. La spéléo, entre autres est l’une de ces techniques cruciales de descente qui s’effectue à l’aide d’une corde.

Le rafting : une discipline à grand défi

Le rafting est de la nage en eaux vives. Il consiste en une descente des rivières à l’aide d’un flotteur, des palmes et du raft. Tout d’abord il faut dire que le rafting est un véritable sport. Il demande de l’effort physique. Il faut naviguer sur une section de rivière avec une certaine rapidité. Ceci étant, il se pratique à bord d’un radeau pneumatique insubmersible connu sous le nom de raft, soit à la pagaie, soit à l’aviron, tout en essayant de maintenir la stabilité du radeau par souci de sécurité. C’est contrairement à ce qui se passe pour la nage en eaux vives où la personne aura des flotteurs pour glisser et progresser.

Intérêts de ces sports à sensations fortes

Réflexion faite, ce sont tout de même des activités récréatives et commerciales. On les retrouve dans les propositions d’endroits de vacances et d’expéditions. On offre aux touristes et aux aventuriers une occasion de tester leurs limites, en leur proposant avant tout de s’amuser. Ces activités sont toujours accompagnées par de guide de haute montagne, ou alors des alpinistes professionnels qui assistent, enseignent les techniques et veillent à la sécurité des participants. Rappelons quand même qu’il a toujours des risques à courir lorsqu’on les pratique. La démarcation entre amateur et professionnel quand on parle d’activités physiques et sportives reste nette. Mais le jeu en vaut la chandelle.